Ce qui séduit la clientèle italienne

Les villes suisses ont accueilli davantage d’hôtes venant d’Italie en 2021. Décryptage avec Christina Gläser, responsable du marché italien.

Nombre de nuitées hôtelières des hôtes italiens dans les destinations: veuillez sélectionner la période à l’aide du filtre à gauche de la carte. Trois options sont disponibles: 2021, 2019-2021, 2020-2021.

Nuitées:

En 2021, les destinations de Zurich et de Genève ainsi que les régions de Lugano et d'Engadin St. Moritz ont enregistré le plus grand nombre de nuitées hôtelières des hôtes italiens (accès élargi au Management Information System uniquement pour les membres de ST).

En 2021, la plupart des destinations ont à nouveau enregistré une forte baisse du nombre de nuitées hôtelières des hôtes italiens par rapport à 2019, l'année précédant la pandémie.

En pourcentage, les nuitées des hôtes italiens dans les destinations du nord-ouest et du nord-est de la Suisse ont particulièrement progressé par rapport à 2020.

Obtenez plus d’informations sur:

Les importantes restrictions de voyage en 2020 ont constitué un coup dur pour l’hôtellerie suisse: les sept principaux marchés étrangers pour la Suisse ont enregistré une baisse allant de 37,7% (France) à 91,5% (Grande Chine). Pour l’Italie, la baisse était de 49,7%.

Quelle région touristique a enregistré la plus forte croissance d'hôtes italiens en 2021 (en %)?

  1. Jura & Trois-Lacs
  2. Bâle
  3. Argovie
Votre réponse est exacte. right
Votre réponse est presque exacte. right
Votre réponse est fausse. wrong

En 2021, la région Jura & Trois-Lacs a enregistré 88,5% de nuitées hôtelières supplémentaires d’hôtes italiens par rapport à l’année précédente, suivie par la région de Bâle(+ 85,1%).

Refaire le quiz

En 2021, la situation s’est un peu améliorée grâce à l’ouverture des frontières européennes, mais le bilan demeure catastrophique par rapport à 2019. Une lente amélioration est néanmoins constatée sur les marchés européens, comme l’illustrent les chiffres de l’Office fédéral de la statistique (OFS): les hôtes venant d’Italie ont notamment été à l’origine d’une nette embellie pour l’hôtellerie dans les grandes et petites villes pendant les mois d’été de mai à août 2021, avec une croissance totale de 64,5 % des nuitées par rapport à l’année précédente.

Comme durant l’année précédente, en chiffres absolus, le Tessin a été la région touristique la plus prisée par la clientèle italienne en 2021, suivi par les régions de Zurich et des Grisons.

Christina Gläser, responsable du marché italien, nous explique ce que la clientèle italienne recherchait en Suisse dans le contexte de la pandémie.

Christina Gläser

Responsable du marché italien

Christina Gläser, savez-vous ce que recherche la clientèle italienne qui vient séjourner en Suisse?

La «dolce vita» et la qualité. Le «plaisir» est le mot clé qui cerne le mieux les besoins de la clientèle italienne en vacances. Et c’est dans le caractère unique de la culture et de la nature suisses qu’elle le recherche. Cela comprend notamment l’offre variée et dense de nos villes-boutiques ou la nature spectaculaire des montagnes suisses. Les raisons classiques qui poussent la clientèle italienne à venir en Suisse sont la détente et le sport dans la nature, un week-end culturel dans une ville suisse ainsi que des expériences dans le domaine du bien-être et de la gastronomie.

Selon le MTS (Monitoring du Tourisme Suisse), l’hôte italien-ne typique vient du nord de l’Italie (70,7%) et est âgé-e de plus de 35 ans (74%). Une fois que la Suisse touristique a réussi à conquérir le cœur d’une Italienne ou d’un Italien, il y a de fortes chances que cette personne devienne une habituée qui revient six fois ou plus (44%).

Le comportement des hôtes et leurs besoins ont-ils changé depuis la pandémie?

La pandémie a profondément marqué la population italienne, et les voyages à l’étranger sont, pour l’instant, encore entrepris avec une certaine réserve et planifiés à très court terme. La Suisse peut toutefois tirer un bénéfice de ce comportement «conservateur» en matière de voyages. Grâce à des activités de marketing ciblées, nous mettons encore plus en avant la proximité et la commodité des liaisons ferroviaires entre les deux pays.

En ce qui concerne les besoins des hôtes italien-ne-s, peu de choses ont changé. Tout au plus, leur désir de nature et de détente, dont ils/elles veulent faire l’expérience et partager sur leurs réseaux sociaux, s’est encore renforcé. De manière générale, les hôtes italien-ne-s sont connu-e-s pour être des «récidivistes» en matière de vacances. Pour réussir à les fidéliser à long terme, il est donc fondamental que leur première expérience de vacances en Suisse soit positive.

Qu’est-ce que la Suisse, pays de vacances, a à offrir à la clientèle italienne qu’elle ne trouve pas dans son propre pays?

Lors de leur séjour en Suisse, les hôtes italien-ne-s typiques attachent une grande importance à la qualité. Ils en profitent chez nous dans toute sa diversité. Notre ponctualité, notre organisation et nos infrastructures parfaites sont très appréciées, car ce sont autant de facteurs qui garantissent une détente réelle. Sans oublier leur grande passion pour nos trains panoramiques et le fameux «Trenino Rosso». L’Italienne ou l’Italien du Nord aime en outre partir en week-end. Grâce à son accessibilité rapide en train ou en voiture, la Suisse est un lieu de retraite idéal pour se détendre et se ressourcer le temps d’un week-end.

Le mouvement en faveur de la durabilité a pris de l’ampleur ces dernières années. Dans quelle mesure cela se manifeste-t-il en Italie?

En Italie aussi, la durabilité est au centre des préoccupations. Ainsi, cette année, Milan est lauréate du prix «The Earthshot Prize» qui lui attribue le titre de ville la plus durable pour son initiative de «ville sans déchets». Parallèlement, de nombreux hôtes italien-ne-s aiment toujours voyager en Suisse en voiture. En 2021, nous avons donc mis davantage l’accent sur la promotion des voyages en train et en avons également profité pour attirer l’attention sur «Swisstainable», la stratégie de durabilité de Suisse Tourisme (ST). Pour des ambitions aussi grandes, il faut des messages forts portés par des personnalités qui seront entendues. Nous ne pouvions donc imaginer meilleure ambassadrice de la Suisse, destination durable, que l’animatrice TV Michelle Hunziker. Dans le cadre de la campagne «Swisstainable», c’est avec son irrésistible charme teinté d’humour qu’elle a présenté son «voyage vert» à travers la Suisse à son public italien. Grâce à Michelle, nous avons pu mettre la Suisse en tant que destination durable sur le devant de la scène tout au long de l’année 2021. Nous avons ainsi touché les cœurs des Italiennes et des Italiens plus de 100 millions de fois via les différents canaux médiatiques.