Selon les résultats de l’enquête réalisée pour le Monitoring du Tourisme Suisse 2017 (MTS), les montagnes suisses constituent la principale motivation de voyage mentionnée par les touristes russes.  Par ailleurs, la majeure partie des Russes ont répondu que la randonnée (min. 2 h) était leur activité sportive préférée.

Pour valoriser les atouts de la Suisse auprès d’un nombre croissant de Russes amateurs d’activités outdoor, Suisse Tourisme (ST) a organisé en juillet 2018 un «voyage de familiarisation(anglais)» (fam-trip): 36 experts, dont des agents de voyage, des spécialistes en services de conciergerie, des gérants de clubs de fitness, ainsi que d’autres prestataires du domaine outdoor ont fait le déplacement.

Selon le MTS 2017, quelle est la principale raison qui motive les hôtes russes à passer des vacances en Suisse?

  1. Fascination exercée de manière générale par la Suisse
  2. Montagnes
  3. Découverte des villes
Votre réponse est exacte.
Votre réponse est presque exacte.
Votre réponse est fausse.

Les hôtes russes interrogés dans le cadre du MTS 2017 ont eu le choix entre 120 raisons pouvant influencer leur envie de voyage en Suisse. L’aspect qu’ils ont le plus fréquemment cité est la découverte des montagnes (10%), suivi par la fascination exercée par la Suisse (7,1%) et la découverte des villes (5,4%). 

Refaire le quiz

En fonction de leurs centres d’intérêt, ST a réparti les experts en quatre groupes, qui ont voyagé et pratiqué des activités dans différentes destinations: randonnée, VTT, kayak, stand-up paddle et wakeboard figuraient au programme à Davos, Zermatt, Loèche-les-Bains et Lucerne. Le groupe s’est ensuite retrouvé à Andermatt pour présenter ses expériences personnelles aux autres participantes/participants de ce voyage de familiarisation. Par ailleurs, les experts ont pu eux-mêmes composer les forfaits de voyage sur la base des expériences et connaissances recueillies au cours du fam-trip. Les quelque 300 posts qu’ils ont publiés sur Facebook et Instagram semblent indiquer que le voyage ne leur a pas déplu.

Dès l’été 2019, les spécialistes de la Russie chez ST s’attendent à ce que les hôtes russes passant leurs vacances d’été à la montagne génèrent 1000 nuitées d’hôtel supplémentaires par rapport à 2018.